Prochain concert OLIVIA RUIZ KLAUSTOMI / Part 1 28 Juillet 2017 - 21.00 THEATRE DE VERDURE PAU

Chanson // FRANCE

Trois  ans  après Le calme et la tempête,  voici  le  retour  de  la  Femme Chocolat.  Couronnée  de  multiples  Victoires  de  la  Musique,  la  jeune chanteuse  se  révèle  aujourd’hui  artiste  accomplie,  tour  à  tour  multi-instrumentiste, danseuse et comédienne…

Après quelques années passées sur les routes de France, d’Asie et des Amériques, à écrire et réaliser son  premier  court-métrage,  à  édifier  Volver,  une  comédie  musicale  contemporaine  avec  le chorégraphe Jean-Claude Gallotta, Olivia Ruiz revient cette année avec un cinquième album : "A nos corps-aimant". Un nouvel album, moderne et personnel, qu’elle a écrit et co-composé. On y découvre une nouvelle Olivia Ruiz qui se livre comme jamais. Elle chante les métamorphoses, les corps qui ne sont rien sans l'esprit, le combat pour accepter que les miroirs ne disent pas toujours la vérité, elle y dévoile une sensualité jusque-là inédite, à travers des textes volontiers plus coquins. Elle y incarne  pour  la  première  fois  une  forte  femme  aux  convictions  féministes  bien ancrées. Cet album 100 % femmes bénéficie en outre du concours des excellentes jumelles d'Ibeyi, ainsi qu'Annika Grill, du groupe Annika and the Forest.

Une tournée bâtie autour de son dernier album et on peut compter sur son audace et son sens de la fantaisie pour passer une excellente soirée.


KLAUSTOMI 


Klaustomi est un laboratoire musical dans lequel officient MotH et BR202. En guise d’éprouvettes et produits: batterie, boite à rythme, claviers, effets, chants.

Le duo, dans sa recherche, garde en ligne de mire les notions de transe, texture, répétitivité, tout en essayant d’abolir les frontières entre l’organique et le synthétique, le mélodique et le percussif, le chanté et l’instrumental, l’articulé et l’informe. Klaustomi souhaite proposer un dialogue entre merveilleux et anecdotique en questionnant la notion de liberté dans l’espace musical, ses dangers, ses enjeux. Une fois que l’on a dit ça, il reste à écouter.


Plus D'infos

INFO de l'artiste REVUE de presse